LE RIDEAU TOMBE SUR CORNEGIDOUILLE  
Le festival est définitivement annulé en 2015
Fini de jouer 

Depuis l’automne 2002, date de sa première édition, le festival Cornegidouille s’est donné pour mission de favoriser la rencontre entre les enfants et le spectacle vivant, sans jamais laisser les adultes de côté.
Ce n’est d’ailleurs pas sans raison que son nom complet est « pour grandes et petites personnes ».

Et tout au long des 12 éditions, nous avons incité, invité, accompagné ce public dans la découverte de ces formes artistiques, souvent surprenantes, parfois dérangeantes, toujours exigeantes.

Parce que le spectacle dit « jeune public » n’est pas un genre à part dans la création artistique. Il obéit aux mêmes règles, demande autant de recherches, de travail, de réflexion.
Et s’ils s’adressent à l’enfance et à la jeunesse, à des êtres en construction et participent à leur éducation, ces spectacles parlent aussi à ces « grands » du public qui accompagnent les plus jeunes (parents, éducateurs, enseignants…).

Mais ces spectacles ne se contentent pas de réveiller la fibre enfantine des adultes. Ils touchent aussi la part sensible en eux qui s’interroge, doute, apprend, questionne le monde.

Et nous sommes bien convaincus que petits et grands qui se sont réunis, trouvés, retrouvés autour de ces multiples rendez-vous cornegidouillesques ont partagé de beaux moments d’émotion et de réflexion.

A l’heure où l’aventure s’achève contre notre gré, c’est notre plus belle victoire, nos meilleurs souvenirs, ceux qui l’emporteront toujours sur les calculs financiers et les décisions politiques.

Si Cornegidouille disparaît, les compagnies que nous avons soutenues et programmées poursuivent leur chemin.
Il faut continuer à aller les voir, à oser sortir des sentiers balisés pour découvrir leurs créations et celles d’autres artistes inconnus.

Il faut continuer à y amener les enfants ou à se laisser entraîner par eux.

 

accès aux archives 2009-2015

>